Uncategorized

Hernie inguinale, abdominale, discale : ce qu’il faut savoir

En médecine, le terme hernie désigne le déplacement de la totalité ou d’une partie d’un organe ou d’un tissu en dehors de la cavité qui le contient habituellement. Ce déplacement se fait par le biais d’un orifice naturel ou accidentel. Le plus souvent sans gravité, une hernie peut toutefois être gênante, voire invalidante, et est susceptible de perturber les activités quotidiennes. On distingue plusieurs types de hernies selon la partie du corps touchée : inguinale, ombilicale, crurale, hiatale, discale… Pour vous permettre d’en savoir plus, les pharmaciens de Pharma GDD vous présentent les causes, les symptômes et les traitements des différentes hernies.

Quelles sont les causes d’une hernie ?

La hernie est généralement provoquée par une faiblesse au niveau d’un tissu, qui n’est plus en mesure de résister à la pression exercée par l’organe qui se déplace. Il existe 3 grands types de hernies : les hernies de la paroi abdominale, la hernie hiatale et la hernie discale.

Plusieurs facteurs favorisent l’apparition d’une hernie abdominale. L’âge, tout d’abord, entraîne une perte de tonicité des organes et des tissus, augmentant les risques de hernie. Ensuite, l’augmentation de pression dans l’abdomen, qu’elle soit liée à un surpoids, une grossesse ou une constipation, peut causer une hernie. Dans certains cas, c’est un traumatisme ou une anomalie congénitale qui est responsable de ce phénomène.

LA HERNIE DISCALE

La hernie discale est courante entre 30 et 55 ans. Le vieillissement ne constitue pas un facteur favorisant, car il induit une rigidification de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux, impliqués dans ce type de hernie. D’autres éléments peuvent être mis en cause : les mauvaises postures, le port de charges lourdes, les mouvements brusques ou répétitifs, la sédentarité, la grossesse, l’obésité. Par ailleurs, la hernie discale est plus fréquente chez les personnes qui passent de longues heures à conduire (commerciaux, chauffeurs routiers, chauffeurs de taxi, etc.), ainsi que chez les sportifs de haut niveau pratiquant une discipline avec des impacts.

Hernie discale : les principaux symptômes

Les symptômes d’une hernie discale varient sensiblement selon sa localisation. Au niveau des lombaires, elle occasionne des sensations douloureuses dans le bas du dos (lumbago) pouvant irradier dans une jambe (douleur sciatique). Une hernie discale située sur les cervicales provoque des maux de tête et de cou, ainsi que des douleurs qui peuvent se propager dans une épaule et un bras (névralgie cervico-brachiale).

En plus des douleurs dans la région touchée, la hernie discale peut induire des fourmillements ou des picotements dans les zones périphériques. De plus, une compression nerveuse brutale par le disque peut générer une paralysie du nerf et une anesthésie d’une partie d’un membre, avec une perte de force. À terme, la hernie discale favorise l’endommagement et l’inflammation du disque intervertébral concerné. La douleur peut être accentuée lorsque les muscles proches sont sollicités (mouvements, toux, éternuements, efforts physiques importants, etc.). Selon les individus, la position assise ou debout prolongée, mais aussi la position couchée sur le ventre sont susceptibles d’aggraver les symptômes de la hernie discale.

Les hernies de la paroi abdominale

Ces hernies peuvent apparaître sur différentes zones de l’abdomen et se caractérisent par le déplacement d’un organe digestif, le plus souvent l’intestin. Les hernies inguinales, crurales et ombilicales sont les plus répandues.

Symptômes d’une hernie abdominale

Les hernies de la paroi abdominale se manifestent par l’apparition d’une masse indolore, souple au toucher, qui disparaît souvent en position allongée. D’autres symptômes peuvent être observés, comme une gêne, une tension ou une sensation de pesanteur.

En l’absence d’une prise en charge adaptée, des complications peuvent survenir. Dans un premier temps, on peut constater un élargissement progressif de l’orifice. Ensuite, il y a un risque d’étranglement, c’est-à-dire un engagement brutal de l’intestin dans l’orifice. Formant une sorte de nœud, l’organe reste coincé et la circulation sanguine est bloquée. On parle alors de hernie étranglée, une complication sérieuse qui nécessite, parfois, une résection intestinale en urgence.

Hernie inguinale et hernie crurale

Touchant principalement les hommes, la hernie inguinale correspond au passage de l’intestin à travers le canal inguinal, situé au niveau de l’aine. Outre une masse anormale, elle peut entraîner une gêne ou une douleur lorsque la personne se penche, tousse ou porte des charges lourdes. La hernie inguinale peut aussi être gênante lors de la marche et provoquer des troubles du transit ou urinaires.

Également localisée dans la région de l’aine, la hernie crurale (hernie fémorale) implique un déplacement d’une partie de l’intestin plus bas que dans le cas de la hernie inguinale, par un orifice situé au point de passage des vaisseaux fémoraux. Ce sont essentiellement les femmes qui sont touchées par la hernie crurale.

Hernie ombilicale

Comme son nom l’indique, la hernie ombilicale apparaît au niveau du nombril, qui constitue une zone faible de l’abdomen. Un défaut de fermeture de l’orifice ombilical peut être en cause. À peine visible, ce type de hernie devient plus apparent quand la pression dans l’abdomen augmente. Les nouveau-nés, les jeunes enfants et les femmes sont les personnes les plus concernées par cette hernie. Lorsqu’elle est située juste au-dessus du nombril, on parle de hernie épigastrique ou encore de hernie de la ligne blanche.

La hernie hiatale

Aussi appelée hernie diaphragmatique, la hernie hiatale est l’une des lésions du système digestif les plus courantes. Cette hernie est due au passage d’une partie de l’estomac à travers l’orifice œsophagien du diaphragme (hiatus œsophagien). Généralement, son apparition n’entraîne pas de symptômes. Cependant, lorsqu’elle se développe, la hernie hiatale affaiblit le clapet situé à la jonction de l’œsophage et de l’estomac. Celui-ci n’assure plus son rôle, ce qui se traduit par des brûlures d’estomac, des remontées acides, des douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen et des régurgitations plus ou moins importantes après les repas.

Le traitement des hernies

Si vous présentez des symptômes faisant penser à une hernie, consultez d’abord votre médecin généraliste, qui pourra ensuite vous orienter vers un spécialiste (gastro-entérologue ou orthopédiste selon le type de hernie). Pour faire son diagnostic, le médecin effectue un examen clinique, auquel peuvent s’ajouter divers examens tels qu’une échographie ou une endoscopie pour les hernies de la paroi abdominale, une IRM, une radiographie, un scanner ou un électromyogramme en cas de hernie discale. Le traitement est ensuite déterminé en tenant compte du type de hernie et de son stade.

Comment soigner une hernie discale ?

En général, une hernie discale guérit de manière spontanée en environ 6 semaines, sous réserve d’adopter de nouvelles habitudes posturales et de veiller à éviter les situations qui mobilisent les disques intervertébraux de façon excessive. Si la douleur est difficile à supporter, nous vous conseillons de prendre un antalgique et/ou un anti-inflammatoire pour être soulagé. En cas de contracture au niveau des muscles du dos, il est possible de se tourner vers un décontractant musculaire après avoir demandé l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien. Lorsque les douleurs liées à la hernie discale persistent, des infiltrations de dérivés de cortisone peuvent être envisagées.

Sonfack Dongmo Maxence

D'origine Camerounaise, né à Bonaberi-Douala âgé depuis 1997; SONFACK DONGMO MAXENCE que je suis jeune développeur résidant à douala vient avec son tout nouveau site MAX-SANTÉ.COM dans le but de mieux vous édifier sur la santé 200% naturel basé sur la recherché approfondi des vertus de l'aloe vera. En partenariat avec flpcameroun (forever living product ). https://shop.flpcameroon.com/store/boutique/les-plus-vendu Vous trouverez ici tous pour être au top tel que: santé-beauté-hygiène.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page