Sante physiqueUncategorized

RECHERCHE SUR LES SYMPTÔMES DE LA FIBROMYALGIE

SYMPTÔMES DE LA FIBROMYALGIE

 

RECHERCHE SUR LES SYMPTÔMES DE LA FIBROMYALGIE

La fibromyalgie est un syndrome qui signifie qu’elle est médicalement reconnue comme une maladie présentant de nombreux symptômes, se chevauchant souvent avec d’autres maladies similaires. Il n’y a pas deux personnes atteintes de fibromyalgie qui présentent les mêmes types et niveaux d’intensité de symptômes.

Il peut y avoir des périodes au cours d’une semaine, même pendant la journée, où une personne atteinte de fibromyalgie ressentira des niveaux de symptômes plus ou moins élevés. Des facteurs tels que le stress, les fluctuations météorologiques et l’activité physique peuvent affecter le niveau de symptômes ressentis quotidiennement.

Le symptôme principal de la fibromyalgie est une douleur chronique généralisée, ressentie dans plusieurs régions et zones du corps. Les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent également être

plus sensibles à la douleur que les personnes sans fibromyalgie. D’autres symptômes courants de la fibromyalgie présentent également des niveaux de fatigue modérés à extrêmes, des problèmes de sommeil, des sensibilités environnementales telles que des sensibilités au toucher, à la lumière ou au son et des fonctions cognitives.

La fibromyalgie est un trouble du traitement de la douleur; C’est en outre un Syndrome associant des douleurs osseuses et musculaires, une raideur à la mobilisation.

Les dix-huit points habituellement décrits dans la fibro-myalgie sont énumérés dans le tableau 2.
Le caractère des douleurs décrites dans la fibromyalgie consiste en douleurs constantes ou intermittentes, sévères,
migratrices, évoluant par crise ou sous forme de douleurs permanentes, variables d’un patient à l’autre.
Régulièrement, les douleurs sont associées à plusieurs
autres symptômes (tableau 3).
La fibromyalgie peut accompagner des pathologies rhumatismales telles que les tendinites, la polyarthrite rhuma-
toïde, la spondylarthrite ankylosante, l’arthrose, le lupus et le plus souvent le syndrome de Sjögren.
Il n’y a aucun examen biologique spécifique pour diagnostiquer la fibromyalgie.

Tableau 1. Questionnaire:
Critères de douleur
• Avez-vous eu des douleurs dans les muscles, les os ou les articulations,
ayant duré au moins une semaine ?
• Avez-vous eu des douleurs dans les épaules, les bras et les mains ? De
quel côté ? A droite, à gauche ou des deux côtés ?
• Avez-vous eu des douleurs dans les jambes ou les pieds? De quel côté ?
A droite, à gauche ou des deux côtés ?
• Avez-vous eu des douleurs dans le cou, le thorax ou le dos ?
Critères de fatigue
• Au cours des trois derniers mois, avez-vous été souvent las ou fatigué ?
• La fatigue ou la lassitude limitent-elles significativement vos activités ?

Tableau 2. Points douloureux dans la fibromyalgie.
• Occiput : bilatérales, à l’insertion des muscles sous-occipitaux
• Rachis cervical inférieur : bilatérales, sur les versants antérieurs des
espaces intertransversaires C5-C7
• Trapèze : bilatérales, au milieu du bord supérieur
• Sus-épineux : bilatérales, à l’origine de l’épine de l’omoplate, près de
son bord interne
• 2e côte : bilatérales, à la deuxième articulation costochondrale, à côté
de la face supérieure de l’articulation
• Epicondyle : bilatérales, à 2 cm au-dessous de l’épicondyle
• Fessières : bilatérales, dans le cadran supéro-externe de la fesse
• Grand trochanter : bilatérales, au bord postérieur du grand trochanter
• Genou : bilatérales, près de l’interligne interne.

 

Conclusion
Dans la mesure où la fibromyalgie reste une affection très
fréquente, les méthodes de diagnostic méritent une atten-
tion importante. A ce jour, plusieurs outils diagnostiques
peuvent être utilisés montrant ainsi qu’il n’existe pas un gold
standard pour le diagnostic de la fibromyalgie. L’alternative
proposée récemment par les travaux de Wolfe et coll. et son
application par Mease et coll. sur un large collectif de pa-
tients participant au National data bank for rheumatism de-
sease apportent quelques améliorations dans le diagnostic,
méthode qui a l’avantage de faciliter le suivi des fibromyal-
giques en utilisant les échelles de sévérité des symptômes.
Ces critères diagnostiques ne sont pas imposés dans
l’utilisation actuelle, mais sont une alternative intéressante.
L’examen clinique n’est pas nécessaire, mais cela ne facilite
pas le travail du médecin, car le diagnostic de fibromyalgie
demande une évaluation complète de la douleur, de la
fonction et du contexte psychosocial de chaque malade.

TÉMOIGNAGE…
« J’ai moins mal depuis que j’ai suivi le parcours : rhumatologue,
neurologue, algologue, une équipe pluridisciplinaire, qui
m’a amenée à prendre un traitement médicamenteux
symptomatique et à acquérir une meilleure connaissance de la
maladie pour m’adapter au quotidien. Toute l’équipe a travaillé de
concert pour parvenir à une prise en charge adaptée à mon état :
massage décontracturant, traitement antalgique, etc…
Cette prise en charge adaptée n’a peut-être pas permis une
réelle amélioration de mon état douloureux chronique, mais sa
stabilisation, ce qui n’est déjà pas si mal. J’ai appris à « vivre avec »,
essentiel pour la réussite de la thérapie »
Patiente membre de l’association Fibromyalgie France.

Sonfack Dongmo Maxence

D'origine Camerounaise, né à Bonaberi-Douala âgé depuis 1997; SONFACK DONGMO MAXENCE que je suis jeune développeur résidant à douala vient avec son tout nouveau site MAX-SANTÉ.COM dans le but de mieux vous édifier sur la santé 200% naturel basé sur la recherché approfondi des vertus de l'aloe vera. En partenariat avec flpcameroun (forever living product ). https://shop.flpcameroon.com/store/boutique/les-plus-vendu Vous trouverez ici tous pour être au top tel que: santé-beauté-hygiène.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page