AlimentationSante physiqueSoins Corporel

FAIBLESSE SEXUELLE:HOMME/FEMME

Fort au lit

 

 

I/-CHEZ L’HOMME :


En effet, tous les Hommes connaissent des pannes sexuelles transitoires et ponctuelles lorsqu’ils sont stressés ou fatigués. Quand on avance en âge, le délai d’apparition d’une érection satisfaisante peut être augmenté et ces changement sont normaux à partir de la cinquantaine.

Qu’appelle-t-on faiblesse sexuel ?
La faiblesse sexuelle ou trouble de l’érection est une maladie qui touche plusieurs hommes. C’est un trouble qui n’égare personne, adulte comme adolescent peut se sentir concerné. La médecine moderne cependant n’a pas encore trouvé une solution valable adéquate pour corriger ou soigner ce mal. Mais la bonne nouvelle est qu’en médecine traditionnelle, il existe des plantes capable de soigner définitivement ce mal.

Quand parle-t-on de faiblesse sexuelle ?
On parle de faiblesse sexuelle lorsqu’un homme n’arrive pas à maintenir une érection forte lors des rapports sexuels. Cela peut subvenir d’un déséquilibre hormonal, d’une mauvaise alimentation ou d’un problème psychologique. Mais attention, certaines maladie comme l’hémorroïde ou le diabète peuvent entrainer la faiblesse sexuelle chez l’homme. C’est pour cela qu’il faut évité les évidences des maladies citées en plus haut car ces maladies sont cause d’une baisse de libido accéléré du jours au lendemain ce qui leurs donne du dégout pour le sexe. Dans certains cas les conjoints incompréhensifs demandent le divorce ou s’efforcent à aller voir ailleurs.
Comment guérir l’impuissance chez l’homme ?

  • Pratiquer du sport régulièrement ;
  • Arrêter de l’alcool et le tabac ;
  • Perdre le poids en cas surpoids.
  • Traiter les maladies qui provoquent l’impuissance comme le diabète et la dépression.

TRAITEMENT DE L’EJACULATION PRECOCE

°Thérapie comportementale :
Une théorie comportementale peut aidé beaucoup d’Hommes à surmonter ce trouble. Enseigner aux hommes les stratégies pour retarder l’éjaculation précoce.
Il existe des viagras naturels et moins couteux.
D’autres méthodes permettent de retarder : les traitements médicaux, des traitements locaux, qui ont tendances à diminuer la sensibilité tels que l’application des anesthésique sur la verge ou l’utilisations des préservatifs : qui réfractent la dilatation du pénis en ralentissant la pression tout en retardant l’éjaculation.
Si l’éjaculation précoce est due à certains troubles psychologiques, la psychothérapie peut s’avérer utile et importante

APPRENDRE A RETARDER L’EJACULATION


Deux théories sont généralement utilisées pour traiter l’éjaculation précoce. Elle permet également d’abaisser l’anxiété qui est un facteur aggravant. Chaque technique entraine les hommes à atteindre des hauts niveaux d’excitation sans toutes fois éjaculer. Les deux techniques entrainent une autostimulation du pénis (lors de la masturbation) ou une excitation par une partenaire jusqu’à ce que l’excitation devienne imminente.

  • LES TROUBLES DE LA FAIBLESSE SEXUELLE
    Chez les hommes, les dysfonctions sexuelles sont les difficultés à avoir des rapports sexuels. Les troubles sexuels comprennent un grand nombre de trouble affectant :
    -Excitation sexuelle (LIBIDO)
    -Capacité à atteindre ou maintenir une érection (dysfonction érectile ou impuissance)
    -Capacité à éjaculer
    -Capacité à atteindre une érection sans déformation du pénis
    -Capacité à atteindre un orgasme
    Le dysfonctionnement sexuel peut provenir des acteurs physiques ou des facteurs psychologiques. L’angoisse des performances peut devenir envahissant et diminuer le plaisir des hommes à avoir des rapports sexuels.

Les troubles de l’éjaculation constituent la plus fréquente des dysfonctions sexuelles chez les hommes. Les troubles comprennent :

  • Ejaculation précoce avant ou après la pénétration vaginale (Ejaculation précoce).
  • Ejaculation dans la vessie (Ejaculation rétrograde).
  • Incapacité à éjaculer(Anéjaculation).

La dysfonction érectile est courante chez les hommes d’âge moyens et chez les hommes plus âgés. La baisse de libido atteint également certains hommes.

BAISSE DE LA LIBIDO CHEZ L’HOMME

La baisse de la libido est une diminution du désir sexuel chez l’homme ; le désir sexuel est très variable d’un homme à l’autre et peut baisser temporairement lors des périodes de fatigues, ou d’angoisse. La libido a aussi tendance à diminuer avec l’âge. Une libido faible en permanence (Faiblesse sexuelle) peut entrainer des tensions dans un couple.
Parfois, la libido est basse pendant toute la vie des Hommes ; cela peut parfois provenir d’expériences traumatiques au cour de l’enfance ou de l’inhibition volontaire des fantasmes. Le plus souvent, cette baisse apparait après des années de désir sexuelles normal ; Les facteurs psychologiques, la dépression, l’anxiété et les problèmes relationnels en sont bien souvent la cause. L’insuffisance rénale peut diminuer la libido ; Certains médicaments peuvent remédiés à cela :

TRAITEMENT DE LA BAISSE DE LA LIBIDO CHEZ LES HOMMES :
Si la cause est psychologique, de nombreuses psychothérapies telles que les thérapies comportementales, peuvent être utiles. Les Hommes doivent également comprendre le rôle du stress et de son impact sur les performances physiques.
Essayer donc ceci :

FOREVER MULTI MACA-Ref :215


Le multi maca renforce la libido, la puissance, l’énergie sexuelle et la qualité des spermatozoïdes.
Réduit le risque de dépression nerveuse et les effets de stress.
Les femmes l’utilisent aussi à cause des douleurs lombaires.

COMPOSITION : contient des racines de maca, écorce de muira puama et de pygeum, du soya, fruits de tribulus terrestris, L-Arginine.

MODE D’EMPLOIE :

A prendre 4 comprimés (pour les moins de 33 ans) à 6 comprimés (pour les plus de 33 ans).
Le Flacon contient 60 comprimés.

LA MASTURBATION PERMET DE MIEUX CONTROLER SON ERECTION :

SE MASTURBER PEUT-IL NUIRE A L’ERECTION ???


«OUI quand on arrive à des masturbations compulsives». Cela va jouer sur la qualité, il y aura beaucoup moins d’érection.
En dehors du stade de la compulsion, les effets dépendent de chaque hommes : « Je rencontre beaucoup d’homme et même des femmes à qui ça fait du bien de se masturber une fois par jours » et que sa n’empêchent pas d’avoir des rapports sexuels régulièrement. Au départ, la masturbation aide l’Homme (les deux sexes) à mieux connaitre son corps ; à l’aide de la masturbation, un jeune apprend à mieux contrôler son érection.

 

SE MASTURBER SOUVENT FAVORISE-T-IL L’EJACULATION PRECOCE ?

UNE BONNE MASTURBATION C’EST 15 MINUTES MINIMUM :

« ou, cela fait des troubles inhérents à la masturbation rapide et compulsive » Le cerveau est le premier organe sexuel et que l’on peut vit déborder si on ne prend pas garde ; En faite, l’homme qui a l’habitude de se masturber très vite, et donc d’éjaculer tout aussi rapidement, envoie un message à son cerveaux qui enregistre un schéma comportemental de rapidité. Dès lors, quand il se masturbera seul ou avec sa partenaire ou lors de la pénétration vaginale, l’éjaculation pourra se déclencher beaucoup plus précocement.

NB : Une bonne masturbation c’est minimum 15 minutes pour l’homme comme pour la femme


III/- CHEZ LA FEMME

  • Les troubles de la fonction sexuelle comprennent les douleurs pendant les rapports sexuels, des contractions involontaires douloureuses (Spasme) des muscles qui entourent le vagin, ainsi qu’un manque d’intérêt (de désir) sexuel et les problèmes liés à l’excitation ou à l’orgasme.
    Pour qu’un trouble puisse être diagnostiqué, ces problèmes doivent être une source de détresse pour la femme.
    Diagnostique
    Comme chez la plupart des hommes, les troubles sexuels se font aussi ressentirent chez les femmes ; Bien que souvent pas très fréquent, un trouble de la fonction sexuelle chez la femme est caractérisé par au moins un des éléments suivant :
  • Perte de désir sexuel
  • Altération de l’excitation
  • Douleurs pendant les activités sexuelles
  • Incapacité à atteindre l’orgasme

Un trouble de la fonction sexuelle est détecté chez la femme lorsque l’un de ces symptômes entraine chez elle une détresse personnelle.
Dans ce genre de situation, le médecin réalise un examen pelvien afin de détecter d’éventuelles anomalies des organes génitaux externes et internes notamment au niveau du vagin et du col de l’utérus afin d’en savoir d’avantage…

Causes
Plusieurs conditions physique, même contextuelles et même la prise des médicaments aboutissent ou contribuent au troubles de la fonction sexuelle. Les modifications hormonales, qui surviennent avec l’âge ou du fait d’une maladie peuvent avoir un impact.
La propre situation de la femme : par exemple, la femme peut avoir une mauvaise image d’elle-même sur le plan sexuel si elle souffre de problème de fertilité ou a subi une ablation chirurgicale d’un sein, de l’utérus ou de toutes autre partie du corps se rapportant au sexe.
La relation : il est possible que la femme n’ait pas confiance ou ressente pas des émotions négatives à propos de son partenaire sexuel.
L’environnement : le cadre peut ne pas être érotique, intime ou suffisamment sûr pour laisser libre cours à toutes activité sexuelles désinhibée
Après la ménopause, des modifications du vagin et des voies urinaires (syndrôme génito-urinnaire de la ménopause) peuvent altérer la fonction sexuelle.
Les troubles de la fonction sexuelle peuvent également être altérées par diverses inquiétudes sexuelles. Par exemple, la femme peut être préoccupée par les conséquences non souhaitées d’une relation sexuelle (grossesse ou maladie sexuellement transmissible), ou par ses performances sexuelles et même celle se son partenaire.

Traitements


Pour les deux partenaires, apprendre à mieux connaitre l’anatomie de la femme et les façons de l’exciter.
Prendre le temps d’avoir des rapports sexuels : donner le meilleurs de soit pendant l’acte et concentré son temps pour mieux éplucher et savouré son ou sa partenaire.
Améliorer la communication, notamment à propos du sexe, échangés vos désir et partagés votre ressenti.
Choisir le moment opportun et le lieu propice à l’activité sexuelle : il convient de disposer de suffisamment de temps à consacrer pour cela.
S’engager dans différentes sorts d’activité sexuelle : par exemple, caresser et embrasser les zones sensibles du corps de votre partenaire, se caresser mutuellement les parties génitales avec le partenaire avant de passer à l’acte sexuelle proprement dit.
Passer du temps ensemble sans pour autant avoir une activité sexuelle : les couples qui se parlent régulièrement sont plus enclins à avoir une activité sexuelle et à apprécier ces instants d’intimité.
Encourager la confiance, le respect et l’intimité émotionnelle entre les partenaires : ces qualités doivent être cultivées avec ou sans l’aide d’un professionnel (toi seul est appelé à mieux connaître ton conjoint).

MEDICAMENTS : Une oestrogénothérapie peut être utilisée pour traiter la faiblesse sexuelle chez la femme atteinte d’un syndrome génito-urinaire de la ménopause.
Lorsqu’une femme ne présente que les symptômes vaginaux et urinaires, les médecins prescrivent des formulations d’œstrogènes à insérer dans le vagin sous forme de crème, de comprimer ou d’anneaux similaires à un diaphragme (voie vaginale) ; elles n’ont aucun effets secondaire sur le sommeil, santé de la femme.
Les œstrogènes peuvent aussi être appliqués localement sur la peau (forme topique) ; si la femme possède un utérus, on lui prescrit des œstrogènes associés à un progestatif car l’administration d’œstrogène seul augmente le risque de cancer de la muqueuse utérine.
Dans le cadre de dysfonction sexuelle induite par une substance/médicament, la dysfonction sexuelle est liée à l’instauration, modification ou arrêt d’un médicament. Il peut s’agir d’un médicament prescrit par un médecin, d’une substance récréative ou d’une drogue dure.

MASTURBATION FÉMININE

La plupart des femmes atteintes de la faiblesse sexuelle présentent les caractère de plusieurs problèmes spécifiques. Par exemple, il se peut que les femmes qui ont les difficultés à être excitées apprécient moins les relations sexuelles, aient les difficultés à atteindre l’orgasme ou même trouvent les rapports sexuels douloureux. Ces femmes perdent souvent et logiquement tout intérêt ou désir sexuel.
Le simple fait de savoir quoi faire pour avoir une vie sexuelle saine peut s’avérer suffisant pour aider la femme à changer sa façon de penser et son comportement. Toutes fois, il est souvent préférable de mettre en pratique plusieurs traitements.
La sexothérapie aide souvent les femmes et leurs partenaires à faire face aux problèmes qui troublent leur vie sexuelle, tells que les problèmes sexuels spécifiques et la relation qu’ils partagent. Il est recommander à la femme de se pencher sur ces pensées et de reconnaitre qu’il ne s’agit que de pensées et qu’elles ne reflète pas la réalité. Cette approche rend ces pensées moins distrayantes et moins perturbantes.
Les lubrifiants et les hydratants vaginaux peuvent réduire la sècheresse vaginale, qui peut provoquer les douleurs lors des rapports sexuels.
NB : les huile (lubrifiant) végétales peuvent endommager les moyens de contraceptions à base de latex tels que les préservatifs ou les diaphragmes ; les femmes peuvent demander à leur médecin le type de lubrifiant le plus adapté à leur cas.

 

Pour plus de détaille, bien vouloir me joindre sur mon whatsapp +237683916251

Sonfack Dongmo Maxence

D'origine Camerounaise, né à Bonaberi-Douala âgé depuis 1997; SONFACK DONGMO MAXENCE que je suis jeune développeur résidant à douala vient avec son tout nouveau site MAX-SANTÉ.COM dans le but de mieux vous édifier sur la santé 200% naturel basé sur la recherché approfondi des vertus de l'aloe vera. En partenariat avec flpcameroun (forever living product ). https://shop.flpcameroon.com/store/boutique/les-plus-vendu Vous trouverez ici tous pour être au top tel que: santé-beauté-hygiène.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page